Sportifs de haut niveau
-A +A

En route vers les championnats de France universitaires !

C’est à l’occasion d’un entrainement très spécial dans le magnifique stade Charlety que nous avons rencontré l’équipe d’athlétisme de Paris Diderot. Entre deux exercices, les étudiants se sont gentiment prêtés au jeu des questions/réponses sur notre compte Instagram et nous ont parlé de leur prochaine compétition.

Huit athlètes défendront les couleurs de l’université lors des prochains championnats de France universitaires, le 31 janvier 2019 à Clermont-Ferrand : parmi eux, Agathe, étudiante en première année d’économie, Léa, étudiante en première année de psychologie, Clément, étudiant en deuxième année de mathématiques, et Théophile, étudiant en deuxième année d'informatique. Fiers de représenter leur établissement, ils nous expliquent leur passion pour l’athlétisme et se confient sur leur état d’esprit avant la grande compétition. 

 

L’athlétisme : une variété de disciplines pour se surpasser

Si l’athlétisme plaît autant à nos athlètes c’est parce qu’elle regroupe une variété de disciplines. Sprints, endurances, relais, sauts, lancers,… il y en a pour tous les goûts ! 

« Ce que j’aime dans ce sport c’est le fait de pouvoir s’épanouir à travers différents exercices. Par exemple pour cette compétition, j’ai la chance d’être sélectionné pour faire le 60 mètres et le relais 5x200 mètres mixte. Ces épreuves sont très complètes : je dois travailler ma vitesse mais aussi ma musculation et ma préparation physique générale (PPG). Selon moi, cette variété de disciplines permet l’accomplissement de soi et de repousser ses limites » affirme Agathe. 

Même si nos étudiants ont pour objectif de briller et de faire briller l’université qu’ils représentent, il n’en oublie pas leur objectif personnel. 

L’athlétisme : un sport individuel et collectif

Bien que l'athlétisme paraisse être le sport individuel par excellence, l'épreuve collective du relais par exemple (où le but est de pouvoir transmettre le relais à son partenaire de jeu dans un délai record) ou l'appartenance à un club permettent d'inculquer aux athlètes l’esprit d’équipe. Même lorsque le sportif réalise un sprint ou se retrouve seul, à quelques mètres du carré de sable, il profite des encouragements et du soutien de son équipe et de son coach. 

« Ce sport est incroyable ! On ressent une sensation tellement forte la première fois que l’on découvre son nom sur la liste des qualifiés. Je me souviens avoir appelé mon coach, complètement folle de joie ! C’est grâce à lui que j’ai pu découvrir les compétitions et il me motive à me surpasser. L’athlétisme est un sport individuel lorsque sur le tartan, on se retrouve seul face à sa course. Mais autour, c’est un sport d’équipe car il regroupe non seulement ton coach mais également tous les autres athlètes de ton équipe » nous confie Léa. 

L’athlétisme : le plaisir de la compétition

Nos étudiants profitent de cette compétition pour briller et atteindre leurs objectifs personnels. 

« Mon objectif principal est surtout de m’amuser lors de ces championnats, aller jouer avec du beau monde et surtout faire péter le chrono ! » s’enthousiasme Clément, tandis que Théophile ne perd pas de vue la récompense de ses efforts et de ceux de l'équipe : « Pour ma part, les objectifs de cette compétition sont d'une part améliorer mon temps sur le 800m, et pourquoi pas aller chercher une médaille, on ne sait jamais. D'autre part, pour le 5x200m auquel je participe également, je compte donner mon maximum pour pouvoir passer le relais à la meilleure des places possibles, et pourquoi pas là aussi aller chercher une médaille avec l'équipe ! »

Et c’est également l’occasion de porter les couleurs de Paris Diderot. En effet, toute l'équipe s'accorde à dire que représenter leur université est un grand honneur. 

« Je suis heureuse de représenter Paris Diderot lors de ce championnat. Cela permet de montrer que notre établissement est capable de briller dans plusieurs domaines ! C’est aussi ma façon de remercier la fac qui s’arrange pour aménager nos horaires afin que l’on puisse faire ce que l’on aime » nous confie Léa. Pour Agathe : « C’est un honneur de pouvoir porter le maillot de l’université lors de cette grande compétition », Clément ajoute : « C’est toujours agréable de se dire que l’on représente les couleurs de Paris Diderot, d’autant plus que c’est sous les yeux de notre prof ». Et Théophie conclut : « C'est un véritable honneur! C'est toujours le cas pour des compétitions comme celle-là, pouvoir représenter son club ou son université, que ce soit pour l'athlétisme ou pour n'importe quels autres sports d'ailleurs, ça reste un vrai plaisir ! »

 

Mots clés >